Le miel

1655877_635810186479943_1042595268_n

Certainement le produit le plus connu de la ruche, celui qui fait considérer les abeilles par les humains comme étant des insectes utiles, il n’en reste pas moins un produit naturel dont les vertus nombreuses ne cessent d’être complétées, voire redécouvertes.
Il est le fruit du travail de collecte et de trophallaxie (échange de nourriture par la bouche entre individus) des abeilles et de la sécrétion sucrée des végétaux, le nectar.
Les trois principaux sucres (Glucose, Fructose et Saccharose) sont représentés dans les miels et, selon leurs origines florales différentes, leurs proportions sont variantes.
Il est à noter que plus un miel reste liquide longtemps, hors chauffage excessif, plus sa proportion en fructose est importante (Tel est le cas du miel d’Acacia qui, sous nos contrées, est un Robinier). Inversement, un miel qui cristallise rapidement sera certainement un miel riche en glucose (Miel de Colza, par exemple).
On arrive à identifier leurs origines florales par leurs couleurs, reflets, odeurs, goûts, viscosité, cristallisations.
Il existe des applications médicales reconnues à l’usage du miel. Notons ses propriétés de cicatrisation et antiseptique qui lui ont fait réintégrer les méthodes post-opératoires de la chirurgie moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *